Petits fruits, grands effets

Ce week-end, Ecolo a distribué dans 130 communes de Wallonie et de Bruxelles des plants d’arbustes à petits fruits (groseilliers, cassissiers, framboisiers) afin de sensibiliser la population à la question des circuits-courts. Par ce geste symbolique, Ecolo veut rappeler qu’il est plus que jamais nécessaire de soutenir la production locale et de qualité, qui fait vivre les agriculteurs et les producteurs de nos régions.

Publié le dimanche 24 novembre 2013

De nombreux aliments arrivent dans nos assiettes après avoir parcouru des milliers de kilomètres. Ce système mondialisé, qui vise le profit avant tout, rend difficile le contrôle de toutes les étapes de la chaine. Des aliments pas toujours de qualité, des risques pour la santé, une délocalisation de l’emploi, un impact accru sur l’environnement… sont quelques-unes des conséquences de ce mode de production. A Fosses-la-Ville, à travers différentes activités comme la Fête des Vergers ou le Marché du Terroir, la locale ECOLO attire l’attention sur ces enjeux importants.

Ainsi, ce dimanche, ECOLO Fosses a organisé autour de la distribution des plants de petits fruits, un petit déjeuner savoureux, équitable et local suivi d’un débat. En collaboration avec Oxfam dont le slogan de cette année est : « Agissons aussi avec les paysans d’ici », les Verts Fossois ont proposé des fromages, du lait et du beurre de la ferme de la Sarthe, des pâtes à tartiner et des pâtés fabriqués maison et du jus de pommes de Wépion.

Après le déjeuner, Isabelle Gengler, secrétaire régionale a animé un débat : tour à tour, Laurence Lambert, qui coordonne le centre de référence circuits courts, Stéphane Hazée, Député Wallon et des membres de la coopérative Paysans-Artisans ont développé à la fois les enjeux, le potentiel d’emplois locaux, les difficultés et les initiatives qui naissent dans la région. Un atelier cuisine pour les enfants et des échanges de recettes ont clôturé la matinée.

Promouvoir une agriculture qui mette en valeur le savoir-faire des paysans et la qualité de leurs produits, rétablir le contact entre le producteur et le consommateur, retrouver le plaisir de déguster des aliments sains et savoureux dont on connait la provenance sont autant d’éléments que le groupe local d’ECOLO Fosses a voulu partager avec les 75 personnes qui ont répondu positivement à son invitation.

C’est près de chez nous que commence le changement.